En mémoire
Accueil Sommaire Vues du jardin Printemps Été Automne Hiver Rosiers Arbres et arbustes Clématites Mes oiseaux Couvée 2000 La becquée Merveilleuse histoire Mes quadrupèdes Cocasseries Sites Web favoris Pages personnelles En mémoire Poèmes Le coin des petits Bannières Kevin Magaly Nous, les aînés AMERICA

 

 

À la mémoire  / Remembrance

 

En Mémoire de Mon Fils Daniel
par sa mère Dominique

En mémoire d'Isabelle
par sa mère Lorraine

   

En mémoire de Stéphane
Fils de Réjean du lac Kénogami

En mémoire de Patrick, fils d'Yvan,
(conjoint de Timousse)

 



Stéphane
A toi, notre beau Stéphane,
A toi, notre cher fils,
A toi, mon frère adoré,
A toi qui as été un soleil dans nos vies,
A toi qui nous as apporté tant de bonheur et d'amour,
A toi que nous avons tant aimé et que nous aimerons toujours,
Bon sommeil chéri,
Désormais tu ne vivras que de
beaux rêves,
Apporte avec toi toute notre tendresse et notre amour.


David, Louise, Réjean XXX



Patrick
Il était le soleil de notre vie
Le ciel bleu des jours de pluie
Nous regretterons toujours
Ces vingt-et-un printemps de joie et d’amour
Qu’il nous a procurés
Et qui déjà, sont du passé

Monique et Yvan


   

Elle était si jolie...
En mémoire d'AndréAnne
fille de Jovette

En mémoire d'Anne-Marie, cousine de Cricri

Poly, 6 décembre 1989





Tu étais si jolie !
Que durant toute notre vie,
Tu resteras notre guide, notre amie.

Envole-toi mon ange !
Un jour, nous nous retrouverons...
Nous vivons dans l'Espérance
Que tu sois près de Dieu, Père si bon !

Ta maman



Le 25 février 2003, Jovette s'est envolée 
vers AndréAnne,  repose en  paix 
 douce Jovette !

Cécile

Vous trouverez deux sites à la mémoire de Jovette à ces adresses:

À la douce mémoire de 
Mousseline/Jovette

À la douce mémoire de 
Mousseline et Jovette

 

 





C' était une fleur magnifique
On l'a arrachée à son jardin
Elle n'est plus là
Mais son parfum restera toujours
 dans nos coeurs ..

Cricri




   

En mémoire de Chantal
Fille adoptive de Ti-Lou
10 décembre 1984




Je t'aime ma grande amie, ma fille
Je t'embrasse très fort 
et te sers fort sur mon coeur
Continue à veiller sur nous
Tu as été l'amour de ma vie
 et tu le demeureras toujours

Louise (Ti-Lou)







   

 

POÈME HOMMAGE

Chantal, Isabelle, Stéphane, Daniel, Éliane, Victorin,
Patrick, Anne-Marie, AndréAnne, Jovette, Serge, 
et toutes les autres personnes chères disparues.

Tu étais comme une rose

Dans le jardin de ceux qui t'aimaient.
Le destin est venu te chercher,
Comme un orage qui a passé,
Il est venu chercher
La plus belle, parmi les fleurs

Comme la plus belle rose,
Le parfum de ton amour était grand,
Tu dégageais tellement, que tout le jardin,
Respirait un air de paix, un air de calme
Un air de bonheur.

Dans les jours gris,
Tu étais le soleil de ce jardin,
Tu étais le soleil de ce jardinier
qui prenait soin de toi.
À tous les jours, le jardinier
Se souvient, à tous les jours,
Le jardinier a mal.


Le cœur nostalgique,
Une larme sur la joue,
Le bruit de tes pas, le bruit de tes rires,
Laisse un grand vide dans le cœur
de ceux qui t’aiment.

Que de beaux souvenirs
Souvenir du premier printemps,
Où pour la première fois tu as vu le jour,
Souvenir, de ton premier Noël,
Souvenir de ton premier jour d’école.
Que de beaux souvenirs.

Je sais que maintenant,
C’est toi qui, comme le jardinier,
Viens dans les jours gris
Me réchauffer de ton amour
Dans mes pensées,
Tu viens me donner un peu de
Calme dans le creux de mes rêves.
Mais à mes yeux,
Ton sourire me manque toujours.

Ce matin, la première neige a tombé,
Pour la première fois de cet automne gris,
Les oiseaux sont venus à la mangeoire,
En les regardant, je n’ai pu m’empêcher
de penser à toi

Sous le couvert blanc, de la neige,
Le temps s’est arrêté,
Le cœur paisible, en les regardant,
Non pas sans nostalgie.
Ils sont libres comme le vent,
Tout comme toi.

J’aimerais tellement te serrer
Dans mes bras,
Mais tu es comme ces oiseaux,
Que l’on aimerait toucher,
Du creux de la main,
Nous devons les laisser libres
dans leurs mouvements.

Je sais que tu es présent à chaque jour,
De mes yeux, je ne vois rien,
Mais lorsque je te regarde avec
Les yeux de mon cœur,
Je vois ta grandeur, je vois ta chaleur.

Depuis ton départ, tu me manques,
A chaque instant, je pense à toi,
Le soir de Noël, le cœur des enfants,
Sera émerveillé par la magie de Noël,
Pendant que ceux-ci déballeront leurs cadeaux,
J’aurai de la difficulté à contenir mes larmes,

Mais je regarderai l’étoile
Qui brille en haut du sapin,
Et la magie de Noël, fera en sorte que
Je saurai que tu es présent
Alors mon cœur, s’illuminera



François Lefebvre, Webmaster
La Toile horticole
14 décembre 1999


maison2.jpg (2506 octets) Page Sommaire

Poèmes